De nouvelles installations des unités de lavage des mains dans les points chauds de Yaoundé de la part de Horizons Femmes et du PNUD

4 nouvelles auberges ont reçu ce 8 septembre une équipe de Horizons Femmes avec à sa tête la Présidente Exécutive de l’association, pour l’installation des unités de lavage des mains à destination des travailleuses de sexe de la capitale politique camerounaise.

Les sites de Etoudi, Carrière et Intendance ont ainsi été visités. Malgré la pluie battante, les occupants desdits sites ont tenu à être présents pour assister à la démonstration de l’utilisation des dispositifs. Comme le dit Christian, aubergiste à Etoudi, « quand vous [le personnel de Horizons Femmes] allez partir, c’est nous qui devrons gérer ce dispositif. Il est important qu’on sache bien comment ça fonctionne ».

Installation d’un dispositif dans une auberge à Etoudi

 

Lutter contre la pandémie à coronavirus dans les points chauds de la ville de Yaoundé est le leitmotiv du « Projet d’appui à la résilience socio-économique face à la pandémie du corona virus en milieu de travail de sexe à Yaoundé ». Ledit projet est mis en œuvre avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

L’initiative est grandement appréciée par les filles du couloir et les responsables des auberges qui reçoivent ces dispositifs. Blondelle, TS au quartier Carrière, souligne que ce dispositif va les aider pour l’hygiène et va leur permettre d’éviter d’être infecté par le virus.

Installation d’un dispositif au quartier intendance

« Black & White Olympic Gaming est très fier de recevoir ce cadeau de Horizons Femmes et des Nations Unies aujourd’hui. Ça manquait trop ici en ville, laver les mains contre la maladie, puisqu’on n’a que les gels hydro-alcooliques, ce type de dispositif manquait ici en ville. Ça va éliminer beaucoup de maladies. Il y a trop de maladies ici en ville parce qu’on ne sait pas où les uns et les autres sortent » ajoute Jean Adalbert, gérant d’un snack et salle de jeux au point chaud d’intendance.

Cette initiative fait partie de la longue liste d’actions similaires mises en œuvre par Horizons Femmes et avec le soutien du PNUD, destinées à réduire l’impact négatif de l’infection à coronavirus tant sur le plan sanitaire que sur le plan économique, au sein d’un milieu souvent vu d’un mauvais œil et donc délaissé par des organisations humanitaires locales.

 

L’attention et l’intérêt des passants

 

Selon la Présidente Exécutive de Horizons Femmes, c’est ainsi 20 dispositifs de lavage des mains qui sont déposés dans les différents points chauds de la ville. « Ils servent à la fois aux filles du couloir et à leurs clients » rajoute-t-elle. Cette activité est couplée à une autre relative à l’apprentissage de la fabrication du savon aux bénéficiaires du projet, à des fins de commercialisation.

 

Cédric NOUMBISSIE

Action solidaire

Nous soutenir

Vous souhaitez Soutenir l’ONG dans ses activités, cliquer sur ce bouton
Nous soutenir

Évènements

compteur

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez régulièrement l’actualité de
" Horizons Femmes "