Le pari de la Gestion de l’Hygiène Menstruelle(GHM) atteint : bilan plutôt satisfaisant!

IMG_0378

Après dix huit mois de travail au sein des établissements scolaires partenaires des trois régions de mise en œuvre du Projet d’appui à la Gestion de l’Hygiène Menstruelle (Centre, Ouest, Littoral) l’heure est au bilan.

Quelle sont les actions qui  ont été menées pour pérenniser le projet  après  sa clôture ?qu’est ce qui reste à faire pour améliorer la condition des jeunes scolaires dans la prise en compte efficace de la GHM en milieu scolaire ?.

Ces questions et bien d’autres ont été mises en lumière lors de l’atelier final du projet d’appui qui se tenait ces 27 et 28 décembre 2017 à Nkongsamba dans la région du littoral.

Les indicateurs de sensibilisation qui étaient estimés à près de 30.000 jeunes filles à sensibiliser sur la thématique GHM ont été franchis et même dépassés, l’on a observé un engouement certains des jeunes tant dans les établissements scolaires partenaires qu’en  dehors des cadres scolaires qui ont sollicité la multiplication des sensibilisations sur la thématique GHM.

Au vue des observations, il est certain que le projet  a trouvé un écho favorable tant dans les établissements scolaires qu’en dehors de ceux-ci.

Le projet GHM qui rentre en gare aura fait tache d’huile, on citera comme réalisations, les actions ça et là : la construction des Toilettes genre sensible, la  création d’espaces GHM, la collecte et la mise à disposition des protections hygiéniques  au sein des établissements, le changement de comportement. Le projet a eu une incidence significative sur le rendu scolaire des jeunes, on a noté une baisse significative de l’absentéisme, et la désertion due aux problèmes de gestion des menstrues.

Les volontaires (personnels enseignants formés) et les Jeunes Elèves Leaders(JEL) capacités dans le cadre de ce projet restent également un témoignage certain de cette action qui s’il faut le rappeler a pris fin ce mois de décembre 2017.

Le projet GHM financé par Amplify Change et mis en œuvre par Horizons Femmes, aura été une période de 18 mois pour  imprimer dans la mémoire collective des bonnes attitudes et gestes pour la transmission aux générations futures. Si l’atelier de Nkongsamba vient sonner le glas du projet d’appui à la Gestion de l’Hygiène Menstruelle (GHM) il n’en demeure pas moins vrai que la graine semée ne restera pas sans  va germer!

 

Action solidaire

Nous soutenir

Vous souhaitez Soutenir l’ONG dans ses activités, cliquer sur ce bouton
Nous soutenir

Évènements

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez régulièrement l’actualité de
" Horizons Femmes "