Projet « Partenaires de confiance » : Recycler les volontaires pour un meilleur rendu sur le terrain.

IMG_0094

                   Après avoir évalué les activités du projet, un an après la mise en œuvre de ce dernier, il était logique de procéder à un recyclage des volontaires et de leurs méthodes de travail. Cette nécessité a donc justifié la tenue d’un atelier de recyclage le mardi 27 février au sein de Horizons Femmes Yaoundé.

 

Réunis autour de la Présidente Exécutive de Horizons Femmes et du personnel  de l’association en charge du projet mardi dernier, les volontaires du projet « Partenaires de confiance » se sont prêtés à un jeu peu fréquent. Il consistait à mettre à jour leurs connaissances et leurs méthodes de travail, après les avoir passés en revue lors de l’évaluation du projet. Les volontaires, faisant office d’apprenants, avaient en face d’eux un expert dans la lutte contre le Sida en la personne du Dr ZEH MEKA, coordonnateur GTR Sida Centre, qui a honoré Horizons Femmes de sa présence en ce jour en qualité de formateur.

Les volontaires et l’assistance en général s’est vue entretenir sur un certain nombre de pratiques, réunies autour de 5 modules. Le premier module était intitulé soin et soutien à une personne vivant avec le VIH. Il consistait principalement à présenter et à détailler le Plan stratégique national de lutte contre le Sida 2018-2022. Il en ressort que la Personne Vivant avec le VIH (PVVIH) doit être placée au centre de la prise en charge et que cette dernière ne peut que réussir que grâce au soutien de son entourage et de l’accompagnement psychosocial dont elle bénéficie.

Le second module sur les Droits de la Femme avait pour but d’édifier les participants sur le fait que ceux-ci font partie intégrante des Droits Humains, tout en présentant les Droits de la Femme dans le contexte africain et camerounais et les instruments nationaux et internationaux qui participent à leur protection.

La Santé sexuelle et Reproductive (SSR) était au menu du troisième module. Après avoir été définie, son impact sur le développement et sa situation au Cameroun ont été ressortis.

On ne saurait parler des Droits de la Femme et des Droits Humains sans parler des Violences Basées sur le Genre (VBG). Ils ont fait l’objet du quatrième module. La définition des termes clés lié à ce phénomène a précédé la présentation de la situation au Cameroun en s’appuyant sur une étude de 2015. Les facteurs de risque ont permis de connaitre les pratiques qui peuvent être à l’origine des différents types de VBG, tout en établissant le lien entre le VIH et les VBG.

La Communication pour le Changement de Comportement (CCC), une des activités phare du projet, n’a pas été laissée en compte. Elle a constitué la quintessence du dernier module. La définition des concepts a permis de ressortir les buts de ce type de communication et les obstacles qui pourraient entraver à son efficience. En fin d’atelier, les volontaires ont pu mettre en pratique des exercices pratiques pour mettre à l’épreuve les nouvelles connaissances et pratiques nouvellement acquises.

Cet atelier de recyclage est le troisième dont bénéficient les volontaires du projet. A la sortie de ce recyclage, ils estiment que leurs attentes ont été comblées et que les exercices pratiques, réalisées dans les conditions d’une situation réelle, leur ont permis de prendre conscience de leurs lacunes et de les corriger.

Action solidaire

Nous soutenir

Vous souhaitez Soutenir l’ONG dans ses activités, cliquer sur ce bouton
Nous soutenir

Évènements

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez régulièrement l’actualité de
" Horizons Femmes "