Sénatoriales 2018 : L’œil observateur de Horizons Femmes sur le terrain

IMG_0114_1

Le Mfoundi, le Littoral, la Mifi. Tels sont les départements où Horizons Femmes a déployé ses équipes pour participer aux sénatoriales camerounaises du dimanche 25 mars 2018 en tant qu’observateur.

Le Cameroun a vécu la tenue des deuxièmes élections sénatoriales du pays depuis l’indépendance, ce weekend dernier, 5 ans après les premières. Trente-six listes de candidats et suppléants investis par neufs partis politiques se disputent les suffrages de près de 10 000 électeurs, tous des conseillers municipaux dans 81 bureaux de vote répartis dans les 10 régions du pays.

Dans le but de participer au processus démocratique du pays et de contribuer à une véritable acceptation des résultats des urnes, résultat d’élections transparentes et crédibles, Horizons Femmes a décidé de se constituer en observateur national des élections. 37 membres du personnel de l’association ont donc pu recevoir leurs badges les accréditant en tant qu’observateurs, répartis dans trois villes, chefs des départements abritant les sénatoriales. Horizons Femmes Littoral a ainsi mobilisé 16 observateurs, Horizons Femmes Ouest a pu mobiliser 4 observateurs et Horizons Femmes Yaoundé comptait 17 observateurs.

Ces trois villes comptaient  657 électeurs. 254 électeurs à Douala répartis dans deux bureaux de vote, le collège Alfred Saker A et le collège Alfred Saker B. 117 électeurs à Bafoussam dans un seul bureau de vote, le Lycée Bilingue de Bafoussam. 286 électeurs à Yaoundé, répartis dans les bureaux de vote de l’école publique de Bastos A et l’école publique de Bastos B.

Les partis politiques en compétition à Douala étaient au nombre de 6 à savoir le RDPC, le SDF, l’UNDP, l’UPC, l’ANDP et l’UDC contre 5 à Bafoussam, RDPC, SDF, UDC, UMS et UNDP et 3 à Yaoundé, le RDPC, l’UPC et l’UNDP.

Chacun des bureaux de vote était constitué d’un(e) président(e) du bureau, membre d’ELECAM, d’un responsable de l’administration désigné par le préfet, des membres de la commission de vote et des scrutateurs qui peuvent être soit mandatés par les partis politiques ou à défaut être désignés par le (la) président(e ) du bureau de vote.

2018 est une année où se tiendront toutes les élections au Cameroun. Horizons Femmes a décidé de s’engager dès la première élection afin de jouer le rôle qu’elle s’est assigné en matière de respect du droit des citoyens notamment en matière de démocratie. Cette activité entre dans le cadre des actions de l’axe stratégique Droit et Gouvernance Démocratique, second axe stratégique de l’association. La période d’observation terminée, il est maintenant temps de rédiger un rapport à l’attention des autorités administratives, rapport renfermant les recommandations de Horizons Femmes et qui représentent sa contribution concrète à l’amélioration du processus démocratique au Cameroun.

Cédric NOUMBISSIE 

Action solidaire

Nous soutenir

Vous souhaitez Soutenir l’ONG dans ses activités, cliquer sur ce bouton
Nous soutenir

Évènements

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez régulièrement l’actualité de
" Horizons Femmes "