LE PERSONNEL DU PROJET CHAMP S’ENGAGE DANS LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE

Le staff de Horizons Femmes a bénéficié ce 20 avril d’un atelier sur la prévention de la fraude dans le cadre du projet Continuum of Prevention, Care and Treatment (CoPCT) of HIV/AIDS with most at risk populations (CHAMP). Ledit projet est mis en œuvre avec l’appui financier de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), sous la coordination de CARE International au Cameroun.

Fridoline G. travaille à Horizons Femmes en tant que responsable du service de Case management (suivi des cas) des personnes déclarées positives au VIH. Elle supervise le travail de 22 Case Managers. Elle fait partie de la quarantaine de staff qui a pris part à l’atelier sur la prévention de la fraude. Récemment, quelques dysfonctionnements ont été enregistrés dans le fonctionnement de son service et dans l’interaction avec les bénéficiaires. « Notre travail est basé sur la confiance des bénéficiaires et le respect des normes et standards. Quand il y a des dysfonctionnements, cela a tendance à nous inquiéter. C’est pour cette raison que nous pensons que former et informer le personnel est primordial pour prévenir ce type de situation » affirme Fridoline.

Afin de mieux prévenir les dysfonctionnements et de renforcer les capacités du personnel en matière de lutte contre la fraude, l’Association Horizons Femmes dans le cadre du projet CHAMP, a organisé un atelier sur la prévention de la fraude au profit de son personnel. Cet atelier avait pour objectif de sensibiliser le personnel sur la politique de fraude appliquée au sein dudit projet.

 

La Responsable du Case Management entourée d’une Conseillère Relais et d’une Case Manager

 

« La fraude est l’acte de tromper intentionnellement quelqu’un afin d’obtenir un avantage injuste ou illégal ». C’est en ces termes que la Deputy Chief of Party IN Charge of Administration and Finance de Care International Cameroun/ CHAMP a défini la notion de fraude, une manière d’attirer l’attention des uns et des autres sur le caractère exclusivement péjoratif d’une pratique qui peut mettre à mal la crédibilité d’une organisation. Cette pratique a comme base un triangle constitué de la pression, de l’opportunité et de la rationalisation.

Au-delà du fait d’édifier les participants sur la notion de fraude et de ces facteurs, la responsable du service de Case Management et les autres staffs ont aussi été éclairés sur les différentes étapes à mettre en place pour combattre ce fléau au sein d’une organisation. Il s’agit dans un premier temps d’encourager un comportement approprié en définissant des attentes claires et décourager les mauvaises actions. Par la suite, il faut prendre des mesures à l’avance pour réduire le risque de fraude. Il convient également de découvrir et identifier la fraude lorsqu’elle se produit. Quand la fraude est découverte ou suspectée, il faut agir. Enfin, il faut travailler pour créer un environnement en défaveur de la fraude. Ce sont autant d’échanges très enrichissants qui ont satisfait Fridoline, tout comme l’ensemble de ses collègues. « L’atelier était très édifiant, surtout pour nous les chefs de service. Ça nous permet de mieux observer et de savoir quelle est la conduite à tenir en cas de fraude ou de malversation », affirme-t-elle.

« J’ai retenu que même si nous sommes des témoins passifs, nous sommes aussi acteurs de la fraude. La passivité contribue et encourage la fraude. C’est donc important de signaler tout acte malveillant. On a l’impression que la fraude nous aide pourtant ce n’est pas le cas, elle contribue plutôt à une mauvaise planification et augmente le stress au sein des équipes » ajoute-t-elle. La responsable du service de Case Management est consciente de l’impact d’un tel atelier sur son service et ses collaborateurs. « Grâce à cet atelier, tout le monde saura désormais à quoi s’en tenir puisqu’on sait déjà comment signaler tout acte ne favorisant pas l’éthique et l’équité dans l’exercice de nos fonctions quotidiennes » conclut-elle.

L’organisation de cet atelier par l’Association Horizons Femmes témoigne de l’attachement à l’instauration et au renforcement d’un environnement professionnel empreint de transparence, de fiabilité, d’éthique, gages de la confiance que leur portent leurs partenaires et les bénéficiaires de leurs actions. Cet attachement est encore plus manifeste en interne par la révision et l’amélioration du document de politique contre la fraude de l’Association qui défend et promeut les droits des femmes depuis plus de 17 ans.

 

Cédric NOUMBISSIE – HORIZONS FEMMES

Action solidaire

Nous soutenir

Vous souhaitez Soutenir l’ONG dans ses activités, cliquer sur ce bouton
Nous soutenir

Évènements

compteur

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez régulièrement l’actualité de
" Horizons Femmes "